Module 2

L'ÉTAT CLINIQUE D'UN PATIENT

MODULE 2. 

Compétence. Apprécier l'état clinique d'un patient

Objectifs de formation

Etre capable de :

- identifier les anomalies au regard des paramètres habituels liés aux âges de la vie ;

- évaluer la situation initiale ;

- observer l'état général et les réactions du patient ;

- identifier les signes de détresse et de douleur ;

- évaluer les paramètres vitaux en utilisant les outils spécifiques et identifier les anomalies ;

- identifier les risques liés à l'état du patient, à la pathologie annoncée ou suspectée et à la situation du patient ;

- recueillir les éléments d'un bilan ;

- veiller au bon fonctionnement des appareillages et dispositifs médicaux.

Savoirs associés

Théoriques et procéduraux :

Anatomie et physiologie du corps humain : les organes des sens, les systèmes neuromusculaire, osseux, cardio-circulatoire, respiratoire, uro-génital, digestif, endocrinien.

Anatomie et physiologie de la peau et des muqueuses

Situations pathologiques et conséquences sur l'état clinique du patient : la maladie aiguë, la maladie chronique, les situations d'urgence, les situations de fin de vie, la douleur et son expression, la souffrance.

Notion de maladie :

- lien entre santé et maladie ;

- maladie somatique et maladie psychique ;

- les processus pathologiques ;

- les situations de soins.

Paramètres vitaux :

- mesure quantitative et qualitative ;

- signes d'alerte.

Sémiologie et vocabulaire médical : signes, symptômes, syndrome, diagnostic, maladie.

Démarche d'observation d'une situation : signes cliniques, changement de l'état clinique, alerte et urgence.

Règles d'hygiène et de sécurité dans la mesure des paramètres vitaux.

Pratiques

Mesure des paramètres vitaux chez l'adulte et chez l'enfant : pulsations, température, pression artérielle, fréquence respiratoire, conscience...

Surveillance des signes cliniques : couleur de la peau et des téguments, vomissements, selles, urines.

Observation de la douleur et du comportement.

Réalisation de prélèvements non stériles : selles, urines, expectorations.

Utilisation des outils de mesure.

Transcription de la mesure des paramètres vitaux : réalisation de courbes de surveillance.

Niveau d'acquisition et limites d'exigence :

L'enseignement en anatomie et physiologie doit être suffisant pour appréhender le fonctionnement général du corps humain, sans entrer dans un niveau de détails trop importants (description du fonctionnement des grands systèmes sans entrer dans l'anatomie de chaque organe) préjudiciables à une compréhension globale.

Les connaissances relatives aux paramètres vitaux doivent viser l'exactitude de leur mesure.

L'identification des signes et des seuils d'alerte est approfondie et comprise en liaison avec les situations à risque.

Les modalités de signalement de l'alerte en cas de risques sont développées.

Evaluation

Critères de résultat :

- la mesure des différents paramètres (température, diurèse, fréquence cardiaque, tension artérielle, fréquence respiratoire) est effectuée avec fiabilité ;

- les changements d'état et situations à risque sont repérés et les interlocuteurs compétents sont alertés en fonction du degré de risque.

Critères de compréhension :

- le candidat explique comment il observe l'état du patient et fait le lien entre les résultats de cette observation et les risques potentiels ;

- le candidat identifie des signes de détresse et de douleur en lien avec l'état et la pathologie du patient ;

- le candidat fait des liens entre les modifications de l'état du patient et les risques potentiels.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×