L'ambulanciers n'est pas

J'ai trouvé cela tellement vrai que je ne peux me passer de faire un copier coller

Caractéristiques du métier

  • Ce n'est pas un médecin : mais il doit faire un bilan à partir d'une histoire, de signes, de symptômes afin d'administrer les gestes de premiers secours et transmettre un rapport complet au personnel médical qui prendra en charge la suite des soins au patient.
  • Ce n'est pas un infirmier : mais il applique des techniques de soins dans l'ambulance pour assurer des positions correctes et le confort du patient pendant le trajet.
  • Ce n'est pas un travailleur social : mais il est souvent en contact avec des personnes souffrantes, âgées, sans ressources, sans chauffage ou nourriture, vivant dans de pauvres conditions. Il doit connaître et comprendre les lois qui protègent les malades mentaux.
  • Ce n'est pas une sage-femme : mais il est ammené à assister les parturientes pendant le transport, ou pratiquer des accouchements à domicile, dans l'ambulance ou dans des environnements non convenables pour la mère ou le bébé.
  • Ce n'est pas un policier : mais il doit connaître, comprendre et appliquer le Code de la Route et les autres lois qui régissent la société.
  • Ce n'est pas un sapeur-pompier : mais il doit connaître et appliquer les techniques de sauvetage, de manutention, les effets des substances toxiques.
  • Ce n'est pas un mécanicien : mais il doit avoir des connaissances de base en mécanique pour détecter les pannes et entretenir son véhicule.
  • Ce n'est pas un sociologue, un psychologue : mais il doit aider les gens dans des situations de détresse, dans les attitudes affectives et connaître la conduite à tenir suivant les cultures particulières. Il est amené à donner son avis sur des cas quand le médecin régulateur le lui demande.
  • Ce n'est pas un directeur : mais il dirige une situation, projette à court terme, utilise des ressources propres pour achever un objectif établi, et manipule l'environnement pour atteindre l'objectif.
  • Ce n'est pas un physiologiste : mais il doit être capable d'identifier les effets physiologique des accélérations/décélérations changement de direction sur l'état de santé du patient qu'il transporte.
  • Ce n'est pas un pilote de course : mais il doit maitriser son véhicule et savoir apprécier la circulation qui l'entoure pour mener l'ambulance en sécurité sur le lieux d'intervention, conduire son patient confortablement à destination, et rouler vite si nécessaire.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire